Informations pratiques sur l’e-learning

Actuellement, la formation e learning, aussi appelée formation en ligne, désigne l’utilisation des différentes nouvelles technologies sur Internet, afin de développer la qualité d’apprentissage. Ceci a pour but de simplifier l’accès à des ressources et à des services, et aussi de faciliter les échanges et la collaboration à distance. En général, l’e-learning fait partie des technologies de la communication et de l’information, qui est indispensable pour l’éducation tout en optant aux différents matériels nécessaires, par exemple : les appareils mobiles (tablette, Smartphone…) ou l’ordinateur. Ainsi, cette formation est surtout adéquate pour développer des compétences cognitives avec des compétences interpersonnelles et des méthodes spécifiques.

E-learning : Qu’est-ce que c’est ?

Généralement, l’e-learning est un mode d’apprentissage en ligne et à distance. Il nécessite également l’utilisation d’un outil informatique, dont tablette, ordinateur ou smartphone. Pratiquement, l’e-learning permettra de mettre des divers contenus pédagogiques à disposition des apprenants, par le biais d’un réseau intranet ou d’Internet. D’où, les apprenants ne sont pas obligés de se déplacer au niveau d’un centre de formation pour l’e-learning. Ce dernier consiste à établir des modules de formation diffusés après des apprenants. En effet, ces modules permettent d’impliquer les diverses interactions, notamment avec des mini-jeux, des quizz ou bien des questionnaires à choix multiples. Par ailleurs, il a été démontré que le mobile learning est le plus courant, permettant aux apprenants d’y accéder à n’importe quand et à n’importe où. C’est dans les années 2000 que la plupart des entreprises ont commencé à utiliser l’e-learning, dans le but de former leurs salariés. Et à présent, les employés ont la possibilité d’élargir leurs compétences et d’agrandir leur base de connaissances en quelques clics seulement. Du coup, les apprenants pourront accéder à des programmes permettant de les offrir l’opportunité d’obtenir des diplômes en ligne, c’est pourquoi cette formation devient aujourd’hui le plus populaire de tous.

Connaître les modes d’apprentissage e-learning 

Il existe donc des meilleures solutions e-learning sur les différentes plateformes en ligne à présent : dont le microlearning, le mobile learning ou mobile-first learning, le social learning, le contenu généré par les utilisateurs, apprentissage personnalisé et adaptive learning. Avec le microlearning, il permet aux apprenants de s’adapter aux habitudes de consommation de contenu des internautes actuels et futurs, et ainsi que d’apprentissages. En effet, il correspond à différents formats courts et est privilégié du mobile learning. Avec ces modules courts, un apprenant pourrait apprendre facilement à son rythme. Pour le mobile learning, qui est le plus populaire, les internautes accèderont au réseau de la formation e-learning via les smartphones. Ainsi, le mobile learning prendra une place favorisée dans les parcours d’apprentissage et de formation. En outre, afin de répondre réellement aux besoins des apprenants sur le mobile learning, les formats et le contenu devraient être adéquats au mode de consommation du contenu. Pour le social learning, il s’intègre à travers les différentes interactions d’apprentissage présentiel. L’apprentissage d’e-learning se fera aussi à travers un contenu généré par les utilisateurs, qui est devenu tendance avec les réseaux sociaux. À part tout cela, quelques expressions sont à connaître : dont le LMS (Learning Management System) ou le système de gestion de l’apprentissage, le SCORM (Shareable Content Object Reference Model), le xAPI (offre une sorte de flexibilité), et le LXP (Learning Experience Platform).

E-learning : les avantages et inconvénients

La formation e-learning représente différents avantages. Notamment, l’e-learning est un système rentable, c’est-à-dire qu’il sera sur le long terme. En effet, les plateformes de mobile learning consistent une mise à jour simplifiée du contenu. La relation coût-efficacité serait toujours avantageuse, permettant de rassurer les entreprises. Cela permet aussi de gagner plus de temps, vu que certaines tâches ou de communication sont automatisées sur les plateformes. L’apprentissage en ligne est auto-rythmé, c’est-à-dire que l’apprenant pourrait rythmer ou organiser son emploi du temps en fonction de son rythme d’apprentissage. L’e-learning libère de ce fait les contraintes provoquées au présentéisme. Il mettra au centre de la formation l’apprenant, d’où ce dernier pourrait endosser à la fois le rôle de consommateur de contenu et celui de créateur. Cependant, il assurera de personnaliser l’environnement d’apprentissage, de développer les divers parcours avec la data, de s’adapter aux parcours d’apprentissage individuels, d’améliorer la productivité et la performance, et ainsi que de réduire l’impact environnemental. Par ailleurs, comme inconvénients : les interactions e-learning entre apprenants sont limitées, il y a un manque de rétroaction, un manque de motivation personnelle et un temps mal géré, et il est aussi limité à certaines disciplines.

Comment mettre en œuvre un projet e-learning ?

Pour pouvoir mettre en œuvre un projet e-learning, quelques étapes sont à prendre en compte. Il faudrait tout d’abord comprendre pourquoi l’e-learning est nécessaire, il s’agit ici de saisir ses enjeux. Avec la crise sanitaire actuelle, la formation e-learning est vraiment très praticable, car les apprenants pourront y accéder à tout moment et à tout lieu. Ensuite, il faudrait analyser l’existant, permettant d’évaluer précisément ses besoins en formation, les environnements possibles d’apprentissage et les diverses conditions. Puis, il est essentiel de cartographier les métiers et compétences, d’interroger les apprenants, d’avoir des objectifs mesurables et clairs, d’identifier les ressources d’encadrement de la formation, de mesurer les résultats, et enfin de simuler l’engagement des apprenants.