Quelles études pour devenir dentiste ?

Le métier de dentiste est un métier passionnant, plein d’avenir et surtout très rémunérateur à condition bien sûr d’avoir suivi une formation dentiste adéquate. En quoi consiste le métier de dentiste ? Et quel cursus universitaire suivre pour le devenir ? Éléments de réponse dans ces quelques lignes.

Pourquoi devenir dentiste ?

Soigner les dents des gens est un métier pas comme les autres puisqu’il possède de multiples facettes. Il s’agit avant tout d’un métier qui vous donne l’occasion d’aider des personnes, mais surtout de leur donner le sourire. La médecine dentaire est constituée de différents secteurs d’activités, à commencer le diagnostic, le traitement, la prévention, mais également l’éducation. Être dentiste, c’est aussi être capable d’aider psychologiquement les personnes qui présentent des maux dentaires, les rassurer, mais aussi les accompagner dans leurs problèmes.

Par ailleurs, le dentiste est une personne qui doit être agile de ses mains, car la chirurgie dentaire est avant tout un travail manuel qui requiert beaucoup d’adresse. Il doit donc ainsi avoir une grande agilité pour extraire des dents ou réparer celles qui sont abimées. Tout cela nécessite aussi de savoir manipuler les différents appareils utilisés dans le milieu dentaire. Et enfin, sachez que le dentiste pourrait aussi être amené à former d’autres futurs dentistes qui ont suivi les mêmes études universitaires que lui, cliquez ici pour en savoir plus.

Les études universitaires à suivre

En parlant d’études universitaires, sachez que pour espérer faire carrière en tant que dentiste, il faut avant tout posséder un diplôme de baccalauréat S. C’est le premier sésame qui vous ouvrira la porte de votre rêve de devenir un jour chirurgien Dentiste. Une fois votre bac S en poche, vous devez alors vous rendre à la faculté de médecine pour vous inscrire. Ce n’est qu’après la première année d’étude de santé commune que vous pouvez choisir de vous diriger vers une formation pour devenir dentiste, et cela seulement après avoir réussi un grand concours pour entrer en 2e année.

La formation de 6 ans au total se divise en 3 cycles, dont un premier cycle de 3 ans, un second cycle de 2 ans et un troisième cycle. Ce dernier peut durer soit un an pour les dentistes généralistes, soit trois ans pour ceux qui cherchent à devenir spécialistes. Pour ce dernier, on peut choisir entre chirurgie orale, orthodontie et médecine buccale, puis suivre une formation en internat assortie à votre choix après un concours d’admission.

Une fois le cycle long de 9 ans, voire 10 ans, achevé avec succès, vous devez faire une thèse de fin d’études à l’issue de laquelle vous obtiendrez alors un diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire.

Les stages et perspectives de carrières

Bien sûr pour devenir dentiste, il faut acquérir de l’expérience en même temps que les connaissances théoriques acquises durant les années universitaires. C’est pourquoi le futur dentiste doit effectuer des stages pratiques dès les premières années de son cursus universitaire, avec comme objectif d’être plongé, le plutôt possible, en situation réelle.

 

Une fois les études et les stages terminés, et son diplôme en médecine dentaire entre les mains, le jeune dentiste peut commencer à exercer son métier soit en ouvrant son propre cabinet, soit en rejoignant une structure déjà en place dans le milieu dentaire en tant que salarié. Pour cette dernière option, il peut intégrer soit un établissement hospitalier, un cabinet dentaire privé, ou même centre de recherche. Sachez toutefois que la grande majorité des étudiants sortants de la faculté de médecine dentaire choisissent d’exercer en libéral. Quelques années après ses études de dentiste, le dentiste peut aussi se reconvertir en tant qu’enseignant dans des écoles dentaires spécialisées.