Des examens psychologiques pour les élèves

Quand réaliser un examen psychologique ?

Un examen psychologique est indiqué pour toute difficulté scolaire, relationnelle ou comportementale rencontrée par un enfant ou un adolescent, dès lors que celle-ci s’avère invalidante pour lui (sur le plan scolaire, personnel, social ou familial). Il permet, par l’investigation du mode de fonctionnement du jeune, d’identifier rapidement une prise en charge adaptée qui permettra d’apaiser la situation.

Pourquoi réaliser un examen psychologique en cas de difficultés scolaires ?

Si la réussite scolaire de l’élève suppose que les processus intellectuels soient efficients, elle nécessite aussi des ressources psychoaffectives.

Certains enfants, du fait de leur histoire, ne se sentent pas autorisés ou ne se croient pas capables de répondre aux exigences scolaires. Dans ce contexte, leurs ressources intellectuelles ne peuvent pas se mobiliser pour répondre aux attentes scolaires.

Il est communément admis que les situations d’apprentissages représentent un terrain privilégié de la formation de symptômes liés à des conflits psycho-affectifs; la sphère scolaire servant de support à l’expression des problèmes de l’enfant ou de l’adolescent.

Par ailleurs, les difficultés scolaires viennent elles-même retentir négativement sur l’estime de soi et sur le bien-être de l’enfant ou du jeune; ce qui constitue une sorte de « double peine » délétère pour le sujet.

Aussi, avant de multiplier les tentatives de rééducation, s’avère-t-il primordial de déterminer les mécanismes en cause dans les difficultés de l’enfant à l’aide d’un bilan qui explorera les différentes composantes de son fonctionnement intellectuel et/ou affectif. L’évaluation psychologique permet en effet d’identifier précisément le type d’aide nécessaire enfin que votre enfant reprenne confiance en lui et en ses capacités.

Comment se déroule un examen psychologique  ?

En fonction de la situation de votre enfant, nous vous orienterons vers un bilan psychologique complet (évaluation de l’efficience intellectuelle et de la sphère psychoaffective) ou vers une évaluation psychométrique (évaluation de l’efficience intellectuelle).

Pour en savoir plus sur ces différents bilans et sur leurs indications, rendez-vous sur les pages descriptives du bilan psychologique, de l’évaluation psychométrique et du diagnostic de précocité intellectuelle…